Conseiller Technique en Santé et Nutrition

FONCTION

Le conseiller technique confirmé en santé et nutrition (conseiller technique S&N) sera chargé de veiller à ce que les interventions liées à la santé et à la nutrition au Niger s’appuient sur des propositions techniques de qualité et à ce qu’elles permettent de réaliser l’avancée en matière de survie des enfants, en se fondant sur les priorités stratégiques dans les domaines de la santé et de la nutrition. Le titulaire du poste sera responsable de l’élaboration de la stratégie, de la conception technique et de la mise en œuvre de programmes de haute qualité qui changent la vie des enfants dans le cadre tant des programmes d’urgence que des programmes de développement. Le conseiller technique appuie les activités de plaidoyer et d’influence au niveau national tout en dirigeant des partenariats stratégiques au service du développement de nouveaux projets.  Il participe à l’élaboration et à la mise en œuvre de systèmes de suivi et d’évaluation visant à démontrer les effets des programmes et diffuse les enseignements tirés dans le cadre de nos programmes et auprès de nos équipes et de nos partenaires. Le titulaire du poste établira également des liens avec les capacités régionales existantes en matière de santé, de nutrition et de WASH, et contribuera à l’apprentissage, à la production de données et à la gestion des connaissances au niveau régional, le cas échéant. Il travaillera en étroite coopération avec les collaborateurs opérationnels et les partenaires du bureau pays au Niger, renforçant leurs capacités, et assurant que les organisations locales soient partie prenante de la conception à la mise en œuvre.  Le conseiller technique devra dialoguer avec le secteur de la santé du pays et dans le cadre de mécanismes de coordination mais aussi représenter l’organisation auprès des principales parties prenantes, parmi lesquelles le ministère de la Santé, les agences des Nations Unies et de grandes organisations non gouvernementales internationales. Il est amené à appuyer la préparation aux situations d’urgence, la réduction des risques de catastrophe ainsi que l’évaluation, la conception et la mise en œuvre d’interventions humanitaires avec les autres collaborateurs de la santé publique dans le pays concerné. En cas de crise humanitaire majeure, le titulaire du poste devra s’acquitter de tâches qui n’entrent normalement pas dans le cadre de ses fonctions et être capable d’adapter ses horaires de travail en conséquence.

PRINCIPAUX DOMAINES DE RESPONSABILITÉ

  1. Direction technique :
  1. Assurer la direction technique des activités liées à la santé et à la nutrition au sein du Bureau national et définir l’approche stratégique en lien avec la stratégie nationale générale.
  2. Renforcer les capacités, jouer un rôle de mentor et bâtir une communauté de la santé d’un grand soutien au sein du Bureau national, conjointement avec d’autres collègues de la santé publique (santé, nutrition et WASH).
  3. Garantir la qualité des programmes (conception et mise en œuvre) :
  4. Travailler en étroite collaboration avec les collègues du développement de nouvelles affaires en vue de recenser et de saisir les opportunités de financement permettant de financer tant des projets de santé et nutrition s’inscrivant dans des programmes plus larges que des projets indépendants dans ce domaine ; dialoguer avec les partenaires techniques, les donateurs et les collaborateurs de Save the Children.
  5. Diriger la délimitation technique, la planification, la conception et la rédaction d’une proposition lors de l’élaboration d’un nouveau programme et veiller à ce que nous concevions et mettions en œuvre des programmes de santé et nutrition coordonnés de haute qualité pour les enfants, en nous appuyant sur les meilleures pratiques mondiales. Veiller à prendre en compte les considérations relatives au genre, au handicap et à la résilience dans la conception et la mise en œuvre de nos programmes.
  6. Travailler avec les collaborateurs de la gouvernance des droits de l’enfant afin de s’assurer qu’une approche fondée sur les droits (conforme à notre approche en matière de programmes sur les droits de l’enfant), mettant fortement l’accent sur la participation des enfants, transparaît dans la conception et la mise en œuvre de nos programmes.
  7. Promouvoir une stratégie de renforcement des systèmes qui tiendrait lieu de cadre général appuyant le travail en collaboration et en partenariat avec les pouvoirs publics et les partenaires locaux ainsi que l’action tournée vers les effets, la portée et le long terme.
  8. Superviser les équipes chargées de la mise en œuvre des programmes et leur donner des directives afin de garantir que les éléments des programmes thématiques sont fiables sur le plan technique, que les méthodes de mise en œuvre sont conformes aux stratégies nationales et mondiales (telles que les approches communes de Save the Children) et aux bonnes pratiques reconnues, et que les programmes permettront selon toute probabilité d’obtenir des résultats à grande échelle, mais aussi équitables et pérennes.
  9. Promouvoir une programmation coordonnée et la superviser de manière à accroître l’incidence générale des programmes liés à la santé, la nutrition et le WASH au niveau local.
  10. Travailler avec les équipes du suivi, de l’évaluation, de la redevabilité et de l’apprentissage (MEAL) à la réalisation d’analyses de genre et de pouvoir et effectuer un suivi de qualité selon les normes internationales en utilisant des méthodologies participatives qui favorisent l’égalité des sexes et la justice sociale (y compris des méthodologies adaptées aux enfants et tenant compte du genre ou porteuses de changements dans ce domaine).
  11. Contribuer à la création, au sein de l’Organisation, d’une culture de l’apprentissage qui promeuve l’utilisation de données, de faits et d’analyses désagrégées (y compris des analyses de genre et de pouvoir) et qui explique le lien entre cette culture et une programmation responsable et de qualité ; contribuer à renforcer l’application de principes de programme et de bonnes pratiques axés sur l’égalité dans tous les thèmes et secteurs.
  12. Effectuer des visites de terrain sur les sites des projets ; travailler avec les équipes chargées de la mise en œuvre pour comprendre les effets des projets et les défis rencontrés dans la pratique et repérer sans cesse des opportunités d’apprendre et d’améliorer notre action.
  13. Contribuer à l’apprentissage de l’Organisation dans le domaine de la santé en veillant à ce que les enseignements tirés de nos programmes soient communiqués à tout le Bureau national et à nos partenaires, ainsi qu’aux collaborateurs de la communauté plus large (régionale et mondiale) de la santé, de la nutrition et de WASH au sein de Save the Children. Contribuer à renforcer l’utilisation des compétences en santé dans le cadre d’initiatives de formation et d’apprentissage dans ce secteur. 
  14. Aider les collaborateurs humanitaires à élaborer des plans de préparation aux situations d’urgence, à réaliser des évaluations sectorielles (y compris des analyses de genre et de la situation en matière de handicap, en utilisant les processus et outils d’évaluation de SC) ainsi qu’à concevoir et à mettre en œuvre des programmes d’intervention d’urgence et de relèvement. Établir des synergies entre les équipes humanitaires de la santé et de la nutrition, les données et la conception de programmes.  
  15. Dans le contexte humanitaire du Niger : surveiller les tendances afin d’intervenir rapidement et diriger la conception technique, la mise en œuvre et la coordination technique des interventions humanitaires.
  16. Travail en réseau et représentation extérieure :
  17. En accord avec la stratégie et la direction du Bureau national, participer au positionnement stratégique auprès des donateurs, des partenaires et des pouvoirs publics du pays, et veiller à ce que Save the Children soit un partenaire de choix dans le domaine de la santé et de la nutrition.  
  18. Veiller à ce que Save the Children exerce une influence et apprenne des autres dans le cadre de la coordination technique nationale et des organes de travail en réseau, tels que les clusters et les groupes de travail sur la santé et la nutrition.
  19. Renforcer la participation de la société civile dans les dialogues et les processus d’élaboration des politiques au niveau national en travaillant étroitement avec les collaborateurs du plaidoyer et de la gouvernance des droits de l’enfant. Veiller à ce que les différentes voix des enfants, filles et garçons, soient équitablement entendues et représentées dans le cadre de nos activités liées à la santé et la nutrition.
  20. Représenter le programme auprès des représentants des autorités nationales et locales, des donateurs, des agences partenaires, etc. au besoin.
  21. Assurer la qualité, la clarté et la cohérence des volets techniques des communications internes et externes (rapports sur les programmes, rapports de situation et mises à jour internes, par exemple), en travaillant en étroite collaboration avec les collaborateurs chargés des subventions, de la mise en œuvre et de la communication, le cas échéant.
  22. Mettre à contribution les collaborateurs techniques de toute l’Organisation et assurer la liaison avec eux, y compris les collaborateurs des groupes de travail techniques et des centres d’excellence, en veillant à ce que les enseignements tirés par le Bureau national soient diffusés aux autres et à ce que des enseignements généraux lui soient communiqués en retour.

QUALIFICATIONS 

Diplôme de Docteur en médecine ou Master en santé, en nutrition, en santé publique ou dans un domaine connexe, ou expérience équivalente.

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES

  • Au moins 8 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la santé et de la nutrition, dans des contextes d’urgence ou de développement.
  • Connaissance du domaine thématique de la santé et de la nutrition au Niger ainsi que des priorités sanitaires sur lesquelles la situation régionale ou dans les pays voisins a des répercussions.
  • Bonne connaissance des systèmes de santé et de l’offre de services de santé, y compris la santé au niveau local et la participation des organisations de la société civile.
  • Solide expérience dans la formation et le renforcement des capacités du personnel et des collaborateurs de la santé et de la nutrition.
  • Expérience des stratégies, des politiques et du contexte nationaux afin de mener une action de plaidoyer au niveau national ou régional et de demander des comptes aux garants des droits quant à la réalisation des droits de l’enfant, y compris le droit aux soins de santé et à l’alimentation.
  • Compétences en matière de travail en réseau, de représentation et d’établissement de partenariats afin de promouvoir l’apprentissage, de renforcer la société civile et de mobiliser des ressources. 
  • Capacité à produire et à utiliser des données et des éléments factuels pour innover, obtenir des résultats, et apprendre et diffuser ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour les enfants.
  • Expérience en matière de promotion de la qualité et de l’impact dans au moins un domaine transversal parmi l’égalité des sexes et l’inclusion ; les programmes adaptables et plus sûrs ; les droits de l’enfant ; le handicap, et les migrations et les déplacements.
  • Compétences avérées dans les domaines de la conception, du suivi et de l’évaluation de programmes, y compris l’élaboration de programmes ayant des effets pérennes et à grande échelle.  
  • Expérience dans l’appui à la préparation aux situations d’urgence humanitaire, à l’intervention humanitaire et au relèvement.
  • De préférence bilingue français et anglais ou excellent niveau de français et compétences professionnelle en anglais

DUREE & TYPE DE CONTRAT: 12 MOIS (RENOUVELABLE) / CONTRAT NATIONAL.

 

Job description:

Find out more about this role by downloading the job description here Job description

Date advertised: 1 Aug 2022

Closing date: 15 Aug 2022 - 22:59 GMT

Location: Niamey, Niger

Department: Programme, Development and Quality

Type: Fixed-term contract

Schedule: Full-time

Apply Now